ISABELLE CASSIERS : CHANGER D’INDICATEUR POUR CHANGER L’AVENIR

Propos recueillis par Aurélien Berthier

Isabelle Cassiers, professeure d’économie à l’UCL et chercheuse au FNRS, propose depuis plusieurs années de redéfinir la notion de prospérité, trop souvent assimilée à la croissance du PIB. Cet indicateur, qui nous entrave face aux défis écologiques et sociaux de l’heure, focalise l’attention sur une dimension essentiellement marchande de l’activité humaine. Ceci renforce la compétition et la recherche continue de rentabilité mais pas le bien-être ou le bien vivre. L’expérience du Bhoutan, qui a adopté le Bonheur national brut comme indicateur radicalement alternatif au PIB, pourrait nous inspirer pour tenter de décoloniser notre imaginaire.

 

Lire la suite...

Pascal Chabot : CHANCE ET DANGER DE LA CULTURE DU NOMBRE

 Propos recueillis par Aurélien Berthier

Pascal Chabot est philosophe et enseignant à l’IHECS. Il réfléchit au rapport des hommes à la technologie et au travail, et vient de sortir ChatBot le Robot, Drame philosophique en 4 questions et 5 actes. Nous lui avons demandé ce que lui évoquait la question des nombres, de leur pouvoir, et du rapport entre qualitatif et quantitatif.

 

Lire la suite...

Sophie Bruneau : LA CORDE DU DIABLE, CE MUR TRANSPARENT

Propos recueillis par Aurélien Berthier

La Corde du Diable est le nouveau film de Sophie Bruneau. Récompensé du prix du jury au dernier festival Filmer à tout prix, ce documentaire subtil va, en déroulant l’histoire du fil de fer barbelé, nous raccrocher à l’histoire « du monde de la clôture puis de la clôture du monde ». De l’agriculture aux frontières, de l’élevage à la prison, le fil de fer barbelé, cet outil de gestion politique de l’espace, ce « mur transparent », nous mène jusqu’à la frontière « virtuelle » à 360 ° entre le Mexique et les États-Unis, achèvement du tout contrôle. Rencontre.

 

Lire la suite...

DANS L’ÉPAISSEUR DE LA FRONTIÈRE. ENTRETIEN AVEC MICHEL AGIER

Propos recueillis par Aurélien Berthier

Michel Agier est anthropologue et directeur d'Études à l’EHESS de Paris. Chercheur engagé dans le monde associatif, il milite pour l'ouverture des frontières aux migrants. Explorateur des marges sociales et des limites, des quartiers subalternes et précaires des villes africaines et d’Amérique latine, il étudie également depuis plus de dix ans les camps de réfugiés et autres zones où le passage des frontières - l’entre-deux lui-même- semble s’éterniser dans l’espace et dans le temps.

 

Lire la suite...

DE LA LIGNE AU BORDERING, LA FRONTIÈRE EN HAUTE REDÉFINITION : Entretien avec Christophe Sohn

Propos recueillis par Aurélien Berthier

Christophe Sohn est géographe, chercheur au LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research) et travaille depuis quelques années sur l’idée de la frontière comme une ressource. Il revient pour nous sur les évolutions que connait la notion de frontières ces dernières décennies. Comment on est passé de l’idée classique du tracé d’une ligne qui délimite un État à une notion beaucoup plus large et multi facettes de la frontière en s’interrogeant sur leur construction, leur déconstruction, leur transformation et leur pertinence pour les personnes qui contribuent à leur constitution. Et d’en faire un principe dynamique plus à même d’appréhender les réalités de notre monde complexe et de nombreux enjeux politiques sociaux et économiques.

Lire la suite...

Site propulsé par Joomla!, logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Réalisation : Présence et Action Culturelles.