LA TRABANT DU REPORTAGE DE GRÈVE

Par Marc Sinnaeve

Le traitement médiatique du mouvement social trahirait-il une volonté de disqualifier l’action syndicale ? Non. L’éthique professionnelle est respectée. Les points de vue des divers acteurs trouvent à s’exprimer. Les discours des uns et des autres sont interrogés, confrontés. Pourquoi, alors, cette impression lancinante, dans les rangs de la mobilisation sociale au moins, d’un déséquilibre, d’un parti-pris antisyndical ou antigrève ? Plus que dans les énoncés et les contenus, c’est dans les cadrages de l’information qu’il faut chercher une possible réponse.

 

Lire la suite...

Posture virginale du journalisme, magie sociale des médias

 

Par Marc Sinnaeve

Chaque fois, c’est le même cinéma, qu’il s’agisse de la saga des pandas, des (sans) chichis d’Elio Di Rupo, du dérapage verbal de Didier Reynders. La réprobation des commentaires, au nom du sérieux exigé par le débat d’idées démocratique, est unanime et immédiate. Tout comme ne manque pas de l’être… l’ampleur de la couverture journalistique réservée à l’incident ou au dérapage. Simple trouble schizoïde de la personnalité médiatique ? Ou loi du champ ?

 

 

Lire la suite...

Comment l'information cautionne la domination sociale

Par Marc Sinnaeve 

La logique frontale et présentiste de la médiatisation contribue à diffuser des grilles de lecture conservatrices du monde qui « naturalisent » la domination sociale. Le fait qu’il y ait des pauvres et des riches, des hommes qui gagnent davantage que les femmes, des salariés contraints d’accepter des sacrifices, en même temps que des actionnaires toujours mieux rémunérés, est parfois déploré. Mais sans que jamais ne soient interrogés ou remis en cause les fondements de l’ordre social qui y contribuent…  

 

Lire la suite...

RITUELS MÉDIATIQUES, EMPATHIE ET TORPEUR SOCIALE

 

Par Marc Sinnaeve 

Loi de l’audience et des parts de marché oblige, le fait d’actualité médiatique en arrive à être conçu et formaté moins pour la pertinence sociale de son contenu qu’au service de sa force de frappe. Et de ses effets de sidération. Il anesthésie le réel. Et chloroforme notre capacité d’empathie. 

 

Lire la suite...

LA PENSÉE MAGIQUE DE LA COMPÉTITIVITÉ

Par Marc Sinnaeve

Pour s’imposer dans le débat public, le discours de la rationalité économique emprunte à un entrelacs opaque de mots totems : réformes structurelles, dévaluation sociale compétitive, modération salariale, modèle allemand, etc. Ensemble, ils forment une sorte de « pensée magique ». Leur manipulation quotidienne les fait apparaître comme s’ils indiquaient le bien. Faute d’emporter toujours l’adhésion, ils forcent la résignation.

 

Lire la suite...

La défiscalisation des esprits

L’information du moment l’a trop peu souligné : les milliers de cas d’évasion fiscale mis au jour, en avril dernier, par le Consortium des journalistes d’investigation ne représentent pas des pratiques erratiques, du fait d’une poignée d’individus sans foi ni loi, aux marges du système ; elles sont les routes principales, quoique discrètes, du capitalisme mondial, tel qu’il s’est recomposé, depuis une trentaine d’années. Les « paradis fiscaux », à point nommés, sont, eux, des véhicules parmi d’autres du système-monde dans lequel nous vivons. Mais la force de propulsion du moteur, l’essence du système, si l’on veut, c’est la défiscalisation générale de l’économie, des politiques et… des esprits.

Lire la suite...

Site propulsé par Joomla!, logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Réalisation : Présence et Action Culturelles.