DÉLIT D’IMMIGRATION ?

Par Jean Cornil

Comme beaucoup, j’assiste, en citoyen attentif à son époque, à la tragédie et aux drames de ces femmes et de ces hommes qui tentent de rejoindre l’Europe pour retrouver un peu de sérénité, après les enfers de la guerre, de la misère, de la persécution. Comme beaucoup, soit je me réjouis de la bienveillance et de l’hospitalité de tant de nos contemporains, soit je me consume d’indignation et de colère face aux multiples brutalités qui oscillent de la discrimination et du racisme aux fils de fer barbelés et aux cadavres portés par les marées.

Lire la suite...

Dans l’exil, l’un est l’autre

 

Par Marc Sinnaeve

Depuis l’été, la « marée des migrants » monte, dans la perception commune, à la vitesse d’un cheval au galop. On parle de « choc » ou de « crise » migratoire. Et si plutôt que notre capacité d’accueil ramenée à un ratio des bénéfices sur les coûts, c’était notre humanité commune qui était mise à l’épreuve ? Et s’il fallait s’interroger davantage sur la part d’étranger qui entre en nous, plutôt que sur la part des étrangers à « accepter » et à faire entrer « chez » nous ?     

 

Lire la suite...

DES LIVRES OU DES MOLÉCULES ?

Par Jean Cornil   

En cet an onze après Facebook, à l’heure de l’hyperchoix du numérique, de la diversion de l’essentiel par les divertissements et du déclin de l’attention, il faut réhabiliter de toute urgence le livre.

Lire la suite...

DU PC AU PC, UNE REVOLUTION


Par Michel Gheude

Il existe un fil conducteur entre les valeurs de mai 68 et celles qui président à un individualisme nous conduisant à des mutations technologiques de plus en plus poussées de notre environnement et bientôt de notre corps. Comment une alliance d’apparence paradoxale entre la génération 68 et le néolibéralisme mettant la liberté individuelle au centre a-t-elle pu se nouer pour devenir matrice à de nouvelles transformations des technologies et des valeurs ?

 

Lire la suite...

TECHNOSCIENCES : ILLUSION OU HORIZON ?

 

Par Jean Cornil

Les sciences et les techniques vont-elles nous conduire à un développement exceptionnel de notre humanité ou à un effondrement de notre humaine condition ? Réenchantement du risque et d’une humanité augmentée contre idéologies de la peur, technophobes et anthropophobes ?

 

Lire la suite...

Les règles de foi très fermées de l’euroclub

 

Par Marc Sinnaeve

Les nouveaux dirigeants du gouvernement d’Athènes n’ont pas renversé la table de la zone euro. Mais en revenant s’y asseoir, d’autorité, comme partenaires de plein droit, et plus comme obligés, ils ont dévoilé les règles du jeu qui s’y joue… d’ordinaire derrière des portes fermées. Le nom du jeu : ordolibéralisme. Késako ? 

 

Lire la suite...

DE LA DYNAMIQUE A LA DYNAMITE DU CAPITALISME

Par Jean Cornil      

Le capitalisme est à la fois un système économique prédateur et inégalitaire et une manière d’être au monde par la production et la consommation qui nous fait adhérer, consciemment ou inconsciemment, à sa logique. Il prospère dans nos têtes et dans nos cœurs. D’où la nécessité d’une double rupture : avec son cadre économique extérieur mais aussi avec son marquage existentiel intérieur. Petite navigation entre les rochers qui résistent aux torrents des désirs et de l’argent : Marx, Polanyi, Arnsperger, Sandel.

 

Lire la suite...

LE FONDEMENT ÉCOLOGIQUE DE LA CRITIQUE DU CAPITALISME

 

Par Christian Arnsperger

Imaginer aujourd’hui un avenir socioéconomique viable, donc écologiquement soutenable dans la durée, c’est devoir se transposer dans une configuration énergétique et ressourcielle très différente de celle que nous connaissons actuellement. La critique du capitalisme ne peut éviter aujourd’hui de s’ancrer dans un réalisme écologique, tout simplement parce que c’est par la lente désintégration environnementale qu’il est en train d’engendrer que le capitalisme va s’autodétruire en tant que logique systémique.

 

Lire la suite...

LA GRATUITE DU BON USAGE, LE GRAND COMBAT DU 21E SIECLE

Par Paul Ariès

Faire de la politique du point de vue des intérêts des « gens de peu » (Pierre Sensot), ce n’est pas seulement donner d’autres réponses aux questions dominantes, c’est apprendre à inventer d’autres questionnements, c’est donc ouvrir le système. Il y a urgence à bousculer les différentes familles des gauches et de l’écologie pour les contraindre à faire de la politique autrement. 

 

Lire la suite...

RENFORCER LA PENSION LÉGALE PAR RÉPARTITION PLUTÔT QU’ALLONGER LES CARRIÈRES

 

Par Michel Rosenfeldt, Animateur et formateur au CEPAG

 

On annonce notre système des pensions comme mourant. Pour assurer sa survie, on avance notamment comme solution unique et comme une évidence le recul de l’âge du départ effectif à la retraite. Dans le but de combattre cette idée reçue et connaître les enjeux de ce débat en cours, il faut revenir au fonctionnement de notre système de pensions, insister sur la différence entre répartition et capitalisation et rappeler les pistes alternatives à l’allongement de la durée de la carrière professionnelle. 

 

Lire la suite...

Site propulsé par Joomla!, logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Réalisation : Présence et Action Culturelles.