TEMPS DE TRAVAIL 2.0

Par Sarah de Liamchine, Responsable de la Cellule d’analyses syndicales à la CGSP wallonne

On peut définir le temps de travail comme le temps pendant lequel le travailleur est à la disposition de son employeur. Le calcul du temps de travail fait l’objet depuis la révolution industrielle d’un éternel combat entre l’employeur qui cherche à diminuer son coût pour une même quantité de production et le travailleur qui souhaite en augmenter la valeur marchande. Dans l’histoire industrielle, le temps de travail a connu des phases de diminution successives, la réduction la plus emblématique fut celle de la journée de 8 heures revendiquée par les organisations syndicales dès la fin du 19e siècle. Aujourd’hui, force est de constater que le temps de travail a tendance à augmenter en raison de l’estompement de la frontière entre le temps de travail et le temps privé. Plusieurs facteurs expliquent cette dissolution dont les conséquences sont directement observables dans nos pratiques et dans l’augmentation de certaines pathologies professionnelles.

 

Lire la suite...

Charge ou valeur sociale ajoutée ?

 

 

Par Marc Sinnaeve

La critique la plus répandue des cotisations sociales amène à disqualifier celles-ci en tant que « charges sociales » qui viendraient se surajouter au salaire, comme si elles lui étaient extérieures, pour renchérir le « coût du travail ». Cette façon de voir ignore le caractère profondément intégré au salaire des cotisations sociales (qui en représentent une partie différée et socialisée), ainsi que et les éléments dont elles sont la traduction au sein de la valeur du travail.

 

Lire la suite...

La grande braderie des cotisations sociales

Par Marc Sinnaeve

Les mesures gouvernementales de baisse des cotisations patronales de sécurité sociale sur les salaires sont en vogue à travers l’Europe. Ceci, afin de diminuer le « coût du travail », et de favoriser la création « compétitive » d’emplois nouveaux, grâce aux parts de marché et aux marges bénéficiaires retrouvées que dégagerait le dispositif.

 

Lire la suite...

L'ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PEUT-ELLE RÉ-ENCHANTER LE TRAVAIL ?

Par Matthieu Hély

Si comme le dit Frédéric Lordon, « l’innovation historique du néolibéralisme consiste en le projet de faire entrer la mobilisation salariale dans un régime d’affects joyeux intrinsèques », alors il faut bien admettre que le développement de « l’économie sociale et solidaire » (ESS), et son aspiration à promouvoir le « travail autrement », participe à sa manière, à la construction d’un régime spécifique de mise de travail fondé sur la recherche de l’épanouissement de soi dans l’activité productive. Les organisations de l’économie sociale et solidaire, dont le développement et le champ d’exercice ont été récemment consacrés par une loi[1], constituent-elles un « écosystème » plus favorable à la diffusion de pratiques plus soucieuses du « développement professionnel » de leurs salariés ? Plus précisément, l’espace des organisations de l’ESS peut-il incarner une voie d'émancipation à l’hégémonie du « capital humain » comme référentiel des pratiques managériales ? Et si oui, quelles en sont les conditions de possibilité ?

 

Lire la suite...

Les bibliothèques publiques, terrain d’aventure démocratique

Par Michel Gheude et Marc Sinnaeve

 

Il y a dans le service public beaucoup de métiers remarquables mais celui de bibliothécaire est singulier. Car lire transforme celui qui lit. On ne fait donc pas profession de donner à lire sans une certaine idée de l’homme.

 

Lire la suite...

La Renaissance du livre

Par Michel Gheude

Le 26 avril dernier, jour de la Saint Jordi, patron des libraires (ça ne s’invente pas), la Libre publiait une tribune du Syndicat de la librairie. Un texte alarmant. Un de plus.

 

Lire la suite...

NOUVELLES GUERRES : PROPRES OU BARBARES ?

 

Par Aurélien Berthier

Loin des guerres mondiales meurtrières, boucheries et autres bourbiers, la guerre semble s’être racheté une légitimité. Les « opérations militaires » et de « maintien de la paix » se justifient aujourd’hui par le droit international et surtout, par la technologie.

 

 

Lire la suite...

ÉCRITURE À BALLES RÉELLES

 

Par Denis Dargent

La Grande Guerre a fourni le matériau d’un roman nouveau, issu de la mêlée. Sa lecture est toujours d’actualité.

 

Lire la suite...

Ces jeunes qui partent en Syrie

Par Guillaume Defossé, Président de la CNAPD

De nombreux jeunes belges partent se battre en Syrie. Pour quelles raisons ? Face à leur sentiment d’exclusion, que doit-on faire ? Comment remettre à l’honneur la mobilisation citoyenne et la solidarité internationale ?

 

 

Lire la suite...

LA LASSITUDE DE POLEMOS

Par Jean Cornil

La guerre peut-elle être légitime et juste ? Ou bien faut-il proclamer un pacifisme absolu, quelles que soient les circonstances ?

Lire la suite...

Site propulsé par Joomla!, logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Réalisation : Présence et Action Culturelles.